Une question ? au +33 (0) 241 961 465
0

Découvrir les bienfaits du chou sur notre santé

bienfaits du chou

Le chou, légume de la famille des crucifères, est originaire de l’ouest de l’Europe, où il pousse encore spontanément au bord de l’océan. C’est dans l’Antiquité qu’il a conquis le bassin méditerranéen. Les Grecs le servaient en soupe aux jeunes mariés le matin de leur nuit de noces : voilà d’où vient la légende des enfants qui naissent dans les choux. De plus, il était réputé pour chasser les humeurs maussades. En conséquence, ils avaient coutume de le déguster avant leurs banquets orgiaques. Il y a 4 000 ans, on commença à le cultiver. Ce sont les Chinois qui mirent au point sa conservation en saumure, qui lui permit de conquérir l’Europe de l’Est, où son succès fut immédiat.

 

Devenue très populaire auprès des populations paysannes de tout le continent européen, cette plante potagère n’en était pas moins très appréciée par les rois. Elle trônait en effet aux banquets de Louis XIV notamment. A cette époque d’ailleurs, on lui reconnaissait la vertu de protéger du scorbut. Elle faisait donc partie des « bagages » des marins qui se sont rendus aux Amériques.

De nos jours, en France, le chou est produit essentiellement dans le nord et l’ouest, aussi en Provence. Si selon les variétés, on le cultive tout au long de l’année, c’est avant tout entre octobre et mars qu’il est le plus fréquent et le plus consommé.

Issues de croisements réalisés au fil des siècles, des centaines d’espèces de ce légume constitué de feuilles superposées (plus ou moins vertes ou rouges), ornent les étals des marchés européens.


Ainsi, entre les choux lisses appelés cabus, comme le chou blanc et le chou rouge et ceux à feuilles cloquées, tels que le chou vert (chou pommé) et le chou de Milan, il ne reste plus qu’à faire son choix en fonction de la préparation souhaitée.

 

Les gélules aux 3 choux

 

Clin d’œil à la célèbre soupe au chou inspirée des recettes de grand-mère, les gélules SUPER CHOUX participent de façon naturelle et sans contraintes à tous vos programmes minceur. La faible teneur en calories du chou, sa richesse en vitamines, minéraux, fibres et ses nombreux bienfaits connus depuis l’antiquité, en font un parfait allié !

En complément d’un régime équilibré et d’exercices physiques, les gélules Superchoux participent au nettoyage de l’organisme, tout en douceur. Le double intérêt de ce produit réside dans sa forme galénique. En effet, il n’est pas évident pour tout le monde de trouver l’envie de boire une vraie soupe au chou : odeur désagréable, manque de temps pour la préparation… Bref, il y a toujours une bonne raison pour rater le moment fatidique de la soupe ! Alors que là, en quelques secondes, vos gélules sont avalées et vous garantissent le même effet. La gélule contient uniquement des extraits de choux, 4 fois plus concentré que de la poudre de feuilles de chou classique. Cela équivaut donc à 3 réelles soupes au chou par jour ! Un vrai gain de temps avec autant d’efficacité !

 

Super chou gelules

 

Côté cuisine, une famille très variée.

 

Le chou est un des plus vieux légumes au monde (utilisé depuis environ 40 siècles). Il fait partie de la famille des brassicacées ou crucifères, qui comprend quelques centaines de genres botaniques et quelques milliers d’espèces. On y trouve d’ailleurs le radis, le navet, le rutabaga, la moutarde, le cresson ou la roquette. Ils ont tous le même ancêtre !

 

Voici les plus utilisés:

  • le chou vert
  • le chou blanc
  • le chou frisé (ou chou de Milan)
  • le chou rouge
  • le chou de Bruxelles
  • le chou-fleur, le chou-fleur violet
  • le brocoli
  • le chou romanesco
  • le chou-navet (rutabaga)
  • le chou-rave
  • le chou-chinois
  • le chou maritime

Riches en soufre (très utile pour la santé, notamment les infections des voies respiratoires et cutanées), ils n’en détiennent pas plus que l’oignon, l’ail,ou le poireau. Pourtant, c’est le soufre qui, associé aux fibres, est la cause parfois des intolérances intestinales lorsqu’il est cuit. Votre mode de cuisson pourra modifier cet effet indésirable : faites-le blanchir quelques minutes puis jetez l’eau de cuisson. Continuez alors la cuisson dans une nouvelle eau, ou, si vous souhaitez le manger cru, essayez de le faire mariner dans une vinaigrette sucrée/salée après l’avoir ébouillanté.

Beaucoup se mangent crus. Vous profitez alors de leur richesse en vitamines C (protégeant contre les infections, favorisant l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélérant la cicatrisation.)
Ils sont également une excellente source de vitamines A, E, B (B1, B2, B3, B5, B6, B9 que l’on pourrait presque appeler « groupe anticancéreux) et K.

 

Comment les consommer le chou?

 

Ils se consomment à tout moment et sous toutes les formes. Que ce soit au petit déjeuner, au déjeuner ou au diner, vous pouvez les manger

  • crus (brocoli, chou-fleur ),
  • râpés ( chou blanc, chou rouge, chou-navet),
  •  lactofermentées (comme le chou-blanc en choucroute qui se révèle être un bon désinfectant du tube gastro intestinal),
  • en jus (chou rouge) avec du citron : par exemple comme vermifuge (20 à 30g par jour). Essayez-le aussi en gargarisme pour une angine et pour une extinction de voix en buvant le jus avec du miel.
  • cuits (à l’étouffée après les avoir blanchi 5 minutes) ou même en infusion le soir avec de la sauge contre les cauchemars. Pour mieux le digérer, pensez aux épices comme le cumin, la coriandre, le curcuma
  • Sous forme de complément alimentaire, un mélange de 3 choux ( voir le complément nutritionnel )

Côté santé. Le chou, c’est bon pour votre corps !

Pourquoi il est important pour votre santé de consommer du chou ? Les choux apportent à votre organisme tout ce dont il a besoin pour se défendre contre les microbes.
Ce sont des minéralisants remarquables grâce à leur richesse en minéraux tels que le calcium, potassium, fer, magnésium, et en oligo-éléments comme l’iode, le cuivre et le manganèse. Leur richesse en antioxydants est une belle promesse pour la lutte contre le vieillissement cellulaire.

En interne

Un remède pour les voies respiratoires.

Les choux peuvent aider à soulager les pathologies des poumons (notamment sous forme de jus) et de l’appareil digestif.
Grâce à leur teneur en soufre, ils aident à se prémunir contre les infections hivernales.
Ils se révèlent utiles en cas de cirrhose, de maladies intestinales, d’anémie, d’arthrite, de goutte…
Le chou sous forme de jus

  • calme les muqueuses des intestins
  • restaure la flore intestinale
  • accroît le nombre des hématies (plutôt le chou blanc).

Il est conseillé en cas

  • d’ anémies
  • d’ infections
  • de paresse du côlon
  • de maladies de la peau, etc..
  • d’ ulcères gastriques (il aide à la cicatrisation)
  • de plaies intestinales
  • de nécessité de protéger et régénérer le tube digestif irrité par des erreurs alimentaire
  • de rhumatisme (il intensifie le nettoyage interne et favorise l’émission d’urine).

En externe

Quels sont les avantages à utiliser le chou en externe ? Une feuille de chou fait un excellent cataplasme pour :

  • les plaies
  • les ulcères variqueux (feuilles crues macérées quelques heures dans de l’eau très citronnée).
  • les cas d’arthrite
  • les brûlures
  • les piqûres d’insecte
  • les crevasses
  • les furoncles
  • les varices
  • les hémorroïdes
  • le zona
  • les névralgies faciales
  • les maux de tête
  • les coliques néphrétiques.

Pour les cataplasmes, écrasez les feuilles au rouleau à pâtisserie afin de les attendrir. Vous pouvez aussi faire macérer la feuille 1 h dans de l’huile d’olive pour qu’elle soit plus douce et adhère mieux. Vous utiliserez des feuilles de chou chaudes (immersion dans de l’eau tiède) pour :

  •  les douleurs musculaires
  • les sciatiques
  • les rhumatismes
  • l’arthrose
  • mettre sur le foie
  • mettre sur le ventre (pour les douleurs intestinales, les diarrhées)
  • mettre sur le front ( en cas de migraine)
  • mettre sur la poitrine et la gorge pour des rhumes et de l’asthme. Dans ces cas, superposez 3 ou 4 feuilles pour un meilleur résultat.

Si vous ne savez quels choux utiliser pour vous soulager, choisissez de préférence le chou rouge ou le frisé vert. Il est toujours bon d’avoir un chou à portée de la main. Ses effets ne sont plus à démontrer et certains thérapeutes vantent leurs vertus dans de nombreux ouvrages. Même si tous les choux ne se prêtent pas à l’usage externe, variez les choux dans le domaine culinaire. Ils ont tous leurs intérêts. Et rappelez-vous, une trop longue cuisson peut nuire à leurs propriétés ainsi qu’à votre digestion.

 

 

Nous vous recommandons
Laisser un commentaire