Livraison offerte dès 60 € d’achat

Prise de commande par téléphone : 02 41 96 14 65 | Conseils d'un naturopathe : 02 23 05 44 88

Digestion difficile? On vous explique le pourquoi du comment!

Digestion difficile? On vous explique le pourquoi du comment!


» » Digestion difficile? On vous explique le pourquoi du comment!

Ballonnements, inconfort digestif, douleurs intestinales ? Ces symptômes vous semblent familiers ? Il est de plus en plus fréquent dans notre société actuelle, de croiser des personnes qui souffrent de troubles digestifs.

Dans cet article, on vous explique le fonctionnement de la digestion et les astuces naturelles pour un confort en toutes circonstances.

 

Etape 1 - la mastication

 

Tout commence dans notre bouche avec la mastication. Elle permet de réduire les aliments en miettes et de les lubrifier grâce à la salive. Cette dernière commence la dégradation chimique de l’amidon grâce à une enzyme, l’amylase. Le bol alimentaire broyé est ensuite envoyé dans l'œsophage où il cheminera jusqu’à l’estomac.

Une mauvaise mastication induit donc des lourdeurs digestives, comme un poids sur l’estomac après manger, et un transit lent.

Commencez donc par bien mastiquer, au moins 20 fois chaque bouchée, même quand ça vous paraît mou et facile à avaler!

 

Etape 2- la digestion gastrique

 

Dans l’estomac, les aliments sont de nouveau réduits en une bouillie plus homogène par une action à la fois mécanique et chimique. Ils vont être malaxés et imbibés de sucs gastriques composés d’acide chlorhydrique et d’enzymes permettant la dégradation des protéines. La régulation de l’envoi du bol alimentaire liquéfié vers l'intestin est régulée par le pylore, sorte de clapet qui ouvre et ferme l’estomac. Après un repas copieux - l’hiver est souvent synonyme de raclettes, tartiflettes et repas réconfortants -  le  transfert du bol vers l’intestin se fera lentement afin de ne pas créer de surcharge.

Si l’acidité de votre estomac n’est pas optimale alors vous risquez principalement des remontées acides, des brûlures d’estomac.

Mangez équilibré et varié, pour permettre une bonne acidité de l’estomac. Ne consommez pas trop de produits acides et acidifiants et limitez le stress qui perturbe aussi cet équilibre.

 

Etape 3 - Digestion intestinale

 

L’intestin permet à la fois de finaliser la dégradation des aliments mais aussi d’absorber les nutriments issus de notre alimentation. Au niveau de l'intestin grêle, le bol alimentaire va être soumis à plusieurs sécrétions : le suc pancréatique, le suc intestinal et la bile qui à l’aide de leurs enzymes vont continuer la dégradation du chyme.

La bile ne contient pas d’enzyme mais joue un rôle essentiel dans l’émulsification et l’absorption des graisses. Elle est fabriquée par le foie et stockée dans la vésicule biliaire. Il est donc très important de chouchouter cet organe central dans le bon fonctionnement de notre organisme. Un foie efficace participe à la digestion des graisses, à l’élimination du cholestérol et des toxines. Il aide au maintien d’une glycémie normale et est un réservoir de vitamines (A , E, D, K).

 

Une mauvaise sécrétion de bile provoque une stagnation des déchets dans le foie et une dégradation du système digestif. La constipation est un des symptômes.

Une cure de desmodium peut permettre la régénération des cellules hépatiques tandis qu’une détox hépatique favorise le nettoyage du foie et l'élimination des toxines. cf article sur la detox pour en savoir plus.

 

La paroi intestinale est recouverte d’une muqueuse qui accueille notre flore ou microbiote. Ce dernier assure un rôle primordial dans la digestion (transformation, assimilation, synthèse, régulation de différentes molécules).

Une fois la dégradation complète effectuée, les substances nutritives sont prêtes à passer dans la circulation sanguine.

Les parois de l’intestin sont entourées de muscles qui se contractent et se relâchent. C’est ce qu’on appelle le péristaltisme. Cette alternance contrôlée par le système nerveux propulse le bol alimentaire progressivement jusqu’à l’anus.

 

Digestion colique

 

Durant son passage dans l’intestin grêle, le bol alimentaire a été profondément modifié. Les éléments bénéfiques à notre organisme ont été absorbés et les résidus non digérés vont terminer leur route dans le côlon. Ce dernier possède deux catégories distinctes de flores bactériennes : la flore de fermentation qui métabolise les glucides et la flore de putréfaction qui transforment les protéines. Le côlon a également pour rôle de réabsorber l’excès d’eau afin de concentrer les selles et faciliter leur sortie vers l’anus. La digestion prend fin avec l’évacuation des selles.

 

Une flore intestinale et une muqueuse en mauvais état (antibiotiques, alimentation déséquilibrée) laissent la porte ouverte aux ballonnements, diarrhées, à la constipation, l’inflammation allant jusqu’à déclencher des pathologies inflammatoires comme le syndrome de l’intestin irritable.

Une flore équilibrée ne laissera pas la place aux agents pathogènes et maintiendra votre système immunitaire au top ! Misez sur les fibres, les aliments lacto-fermentés ou encore les probiotiques pour votre flore et sur la L-glutamine et la Chlorophylle pour retrouver une muqueuse étanche.

 

La qualité de votre flore et de votre muqueuse intestinale est primordiale.  Elle garantit le bon déroulement de votre digestion, l’assimilation des vitamines et minéraux nécessaires au fonctionnement de votre organisme et enfin…  préserve et renforce votre système immunitaire.

Notre digestion se compose de différentes étapes. Chaque étape a une fonction précise et toutes se complètent. Il est donc important d’entretenir tous les maillons de la chaîne. C’est grâce à la digestion que nous pouvons assimiler les éléments nutritifs nécessaires à notre bon fonctionnement (protéines, lipides, glucides, minéraux, oligo-éléments…). Elle nous permet également d’évacuer les toxines nocives. L’équilibre doit donc impérativement être maintenu. Elle fait intervenir différents acteurs comme la salive, l’estomac, le foie ou encore la flore intestinale qui évoluent ensemble pour préserver l’équilibre de notre corps.

 

Voici nos conseils naturo pour une bonne digestion :

 

  • - Manger lorsque vous avez vraiment faim, signe que vous avez digéré le précédent repas
  • - Mangez à heures fixes avec un repas principal entre midi et 14h. Le feu digestif est le plus fort en ayurveda
  • - Arrêter de manger un petit peu avant satiété, bien mâcher (c’est déjà digérer), manger lentement
  • - Hydratez vous, 1,5 L d’eau par jour. Le café n’hydrate pas!! Nous sommes composés à 65% d’eau. L'eau permet la circulation des nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme et permet l'élimination des déchets. C’est au niveau du gros intestin (côlon) que l’eau est absorbée puis diffusée dans l’organisme
  • - Evitez de porter des vêtements qui compriment le ventre
  • - Mettez votre corps en mouvement! marchez, bougez, massez vous…
  • - Le foie aime la chaleur, n’hésitez pas à le bichonner avec une bouillotte ou une tisane chaude de mélisse ou de menthe
Laisser un commentaire
Envoyer


Votre avis compte beaucoup