Livraison offerte dès 60 € d’achat

Prise de commande par téléphone : 02 41 96 14 65 | Conseils d'un naturopathe : 02 23 05 44 88

2 ennemis à combattre pour ralentir la perte de cheveux

2 ennemis à combattre pour ralentir la perte de cheveux


» » 2 ennemis à combattre pour ralentir la perte de cheveux

L’alopécie ou la perte de cheveux est une cause importante d’inquiétude et de détresse chez de nombreuses personnes, homme comme femme. Il existe plusieurs types d’alopécie, mais la plus courante est celle d’origine génétique chez les hommes.

Ce type d’alopécie commence à se développer vers la vingtaine. Ce problème commence lorsque les cheveux commencent à s’affiner et à se raréfier sur le devant et en même temps sur le dessus de la tête.

Mais il y a également d’autres facteurs peuvent également expliquer la perte de cheveux comme le fait de trop tirer sur ses cheveux, la saison ... les raisons sont multiples.

La perte de cheveux commence généralement de manière progressive, c’est pourquoi vous devez être observateur et prendre des mesures pour mettre fin au problème dès que vous remarquez que vos cheveux chutent.

Voici 2 ennemis à combattre pour ralentir la perte de cheveux.

 

Les produits chimiques dans les produits capillaires

 

Les hommes et les femmes souffrant de perte de cheveux doivent éviter les produits capillaires fabriqués à partir de produits chimiques nocifs et de toxines. Les produits chimiques contenus dans vos produits capillaires peuvent causer de sérieux dommages, surtout si vous souffrez déjà de perte de cheveux ou de cheveux clairsemés.

On trouve des produits chimiques dans presque tous les types de produits capillaires : défrisants, teintures pour cheveux, adhésifs pour extensions capillaires, et même de nombreux shampooings et après-shampooings.

Voici quelques-uns des produits chimiques les plus nocifs que l’on trouve dans les produits capillaires courants :

 

L’alcool

 

De nombreux produits capillaires, de la coloration aux laques, contiennent de l’alcool. Certaines formes d’alcool peuvent être très nocives pour vos cheveux, les desséchant et les rendant cassants. L’éthanol, l’alcool SD, l’alcool isopropylique et l’isobutane sont quelques-uns des types d’alcool à éviter.

Certains alcools sont en fait bénéfiques pour vos cheveux. Ces alcools aident la cuticule à s’aplatir et rendent vos cheveux plus lisses et plus doux. L’alcool stéarylique, l’alcool cétylique et l’alcool laurique sont considérés comme de bons alcools pour la santé de vos cheveux.

 

L’ammoniaque

 

Tout le monde connaît l’odeur de l’ammoniaque. Ce produit chimique est utilisé comme agent réducteur dans les défrisants et les permanentes. Si vous laissez de l’ammoniac sur vos cheveux pendant trop longtemps, il peut entraîner la chute ou la rupture des cheveux. Comme on peut s’y attendre, c’est particulièrement vrai pour les cheveux clairsemés.

 

Le peroxyde d’hydrogène

 

De fortes quantités de peroxyde d’hydrogène, qui est utilisé pour créer la réaction chimique permettant à la couleur de pénétrer dans les cheveux, peuvent rendre les cheveux secs, endommagés et cassants.

 

Sels métalliques

 

De nombreux produits de coloration à domicile contiennent des sels métalliques qui peuvent modifier la forme des vagues et provoquer des boucles irrégulières. Ces sels laissent un revêtement sur vos cheveux, ce qui provoque des cassures et d’autres dommages.

 

Hydroxyde de sodium

 

L’hydroxyde de sodium, également connu sous le nom de soude ou de soude caustique, est le même produit chimique que vous trouverez dans les produits de nettoyage des canalisations. Malheureusement, il est souvent utilisé dans les défrisants et peut causer des dommages importants aux cheveux et une inflammation du cuir chevelu.

 

Privilégiez des produits naturels

 

Lorsque vous choisissez vos produits capillaires, lisez attentivement les étiquettes pour savoir ce que vous mettez sur votre cuir chevelu et dans vos cheveux. Les produits chimiques nocifs contenus dans les produits capillaires peuvent provoquer la chute des cheveux.

Si vous tenez à vos cheveux, prenez le temps de vérifier ce qui est indiqué sur la bouteille de votre shampooing. Il existe certainement des alternatives. Pensez à utiliser des huiles essentielles contre la perte de cheveux comme le Cèdre de l’Atlas qui va améliorer la circulation sanguine et stimuler les follicules pileux.

Les produits chimiques nocifs présents dans les produits capillaires de mauvaise qualité n’affectent pas seulement vos cheveux et votre cuir chevelu, mais peuvent également endommager votre système capillaire ou votre perruque si vous en portez une.

 

Le stress

 

Notre corps est un réseau de systèmes interconnectés, ce qui signifie que très peu de choses liées à la santé nous arrivent de manière isolée. Le stress ne fait pas exception. De nombreux types de stress prennent naissance dans l’esprit et ont ensuite des effets considérables sur notre bien-être physique. Le stress entraîne la chute des cheveux bien plus que la plupart des gens ne le pensent.

 

Le stress peut-il provoquer la chute des cheveux ?

 

Il est bien établi que la perte de cheveux peut être liée au stress émotionnel ou à l’anxiété. Il y a généralement un délai d’environ trois mois entre l’événement ou la période stressante et la chute des cheveux. À moins qu’il n’y ait une autre raison médicale sous-jacente à la perte de cheveux, ceux-ci peuvent se rétablir une fois cette période passée s’il n’y a pas d’autres causes à la perte de cheveux.

Pendant cette période, la plupart des cheveux de votre tête sont dans ce qu’on appelle le « stade de repos ». Cela ne signifie pas que vos follicules pileux sont morts ou que vos cheveux cesseront définitivement de pousser. Votre schéma habituel de croissance et de repousse des cheveux devrait revenir à la normale quelques mois après que votre niveau de stress soit redescendu à la normale.

 

Pourquoi le stress peut-il faire tomber les cheveux ?

 

Lorsque vous êtes stressé ou anxieux, votre corps produit ce que l’on appelle la « réaction de combat ou de fuite ». Il produit alors des hormones supplémentaires pour l’aider à faire face à toute menace potentielle.   Ce changement dans les niveaux d’hormones peut avoir un effet sur différentes parties de votre corps, y compris votre cuir chevelu, où il affecte les modèles de croissance des follicules pileux.

Le stress peut parfois être difficile à identifier, surtout si vous avez un travail ou une vie familiale très stressante. Perdre plus de cheveux que d’habitude peut être un signe que vous êtes plus stressé que d’habitude, même si vous n’en êtes pas conscient à ce moment-là. Le stress peut être un facteur important de la perte de cheveux, surtout lorsqu’il est intense ou qu’il dure longtemps.

Essayez de déterminer la cause de votre stress en premier lieu, et vos cheveux devraient revenir à la normale et repousser en quelques mois, si c’est la seule cause de votre perte de cheveux.

 

Comment réduire le stress ? 

 

Une des façons les plus simples de réduire le stress est d'éliminer sa cause. C'est surement plus simple à dire qu'à faire parce que dans beaucoup de cas, le travail peut en être la source mais il est difficile d'arrêter de travailler.

Il existe également plusieurs huiles essentielles et produits naturels comme la camomille, la lavande ou encore l'ylang-ylang qui a d'ailleurs des vertus pour la repousse des cheveux, que vous pouvez d'ailleurs retrouver ici sur la boutique. 

Une autre façon consiste à méditer. Cette pratique venue d'Asie s'est répandue en Europe pour aider les occidentaux à mieux gérer leur stress. C'est une façon très simple de gérer cette problématique. En plus, cette méthode est validée par la science, plusieurs études montrent son efficacité. 

 

Conclusion

 

Perdre ses cheveux peut nuire gravement à l’estime de soi. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses options pour vous aider à lutter contre la perte de cheveux.

 Il est toujours bon de consulter un médecin pour si vous souffrez d’une forme quelconque de perte de cheveux, afin qu’il puisse la diagnostiquer correctement et vous aider à en identifier la cause.

Parfois de simples compléments alimentaires suffiront ou même de la méditation si le stress est la cause.

Bon courage dans votre lutte.

Laisser un commentaire
Envoyer


Votre avis compte beaucoup