Livraison offerte dès 60 € d’achat

Prise de commande par téléphone : 02 41 96 14 65 | Conseils d'un naturopathe : 02 23 05 44 88

Remèdes naturels contre les piqûres de moustiques

Remèdes naturels contre les piqûres de moustiques


» » Remèdes naturels contre les piqûres de moustiques

La période estivale est la saison où les moustiques font leur apparition. Un pique-nique au bord d’un lac, un barbecue en fin de journée, une balade dans la forêt sont autant de moment où l’on risque de se faire piquer. Certains tentent tant bien que mal de passer à travers les piqûres tandis que certains ne se font jamais piquer. Qui n’a pas déjà entendu cette fameuse phrase : “Ah, toi tu as le sang sucré!”. Car qu’on se le dise, pour ce qu’il s’agit des piqûres de moustiques, nous ne sommes pas tous égaux! 

 

Dans cet article, on vous donne toutes les clés pour prévenir les piqûres de moustiques, les soigner au naturel et enfin connaître pourquoi certains sont systématiquement piqués et d’autres jamais.

 

La période estivale: la saison des moustiques

 

L'automne, l'hiver et le printemps sont des saisons où les moustiques sont peu présents. Mais à l’approche de l’été, les températures augmentent. Les moustiques sont alors très actifs et en profitent pour sortir.

Seuls les moustiques femelles piquent. Dotées d’un rostre qui n’est autre qu’une trompe, les femelles cherchent à nous piquer afin d’apporter des nutriments à leurs bébés, les larves qu’elles portent. Mais en nous piquant, elles nous transmettent leur salive qui active nos cellules immunitaires, libérant ainsi de l’histamine. Désagréables, les piqûres provoquent une inflammation et laissent apparaître démangeaisons et gonflements.

Parfois très irritantes, plus nous nous laissons tenter par l’envie de nous gratter, plus la piqûre nous démange et c’est le cercle vicieux.

 

 

Savoir reconnaître les signes aggravants

 

Si un moustique vous a piqué, les signes normaux que vous devez ressentir sont une légère bosse sur la peau, souvent de couleur rosée et qui laisse une sensation de démangeaisons.

Parfois, certaines personnes constatent des signes plus importants comme un bleu autour de la piqûre, une plaque de démangeaison, de l’urticaire, des difficultés pour respirer ou bien un gonflement de la gorge. Ce sont les signes d’une réaction allergique à la piqûre. Si c’est le cas consultez votre médecin. 

De même si vous ressentez des symptômes anormaux comme de la fièvre, de la fatigue, des douleurs physiques ou des maux de tête.

 

 

Ce qui attire véritablement les moustiques

 

Certains sont plus touchés par les piqûres de moustiques et d’insectes. Selon certaines études, il ne s’agirait pas d’une histoire de sang plus ou moins sucré comme on a l’habitude d’entendre. Certaines conditions seraient juste plus attractives les moustiques: 

 

  • - groupe sanguin O+ (voir parfois le groupe A)
  • - Détectée de loin par les moustiques, les fortes quantités de CO2 rejetées attirent les moustiques. Soyez donc vigilant si vous transpirez. Les femmes enceintes sont elles aussi des proies car elles dégagent plus de CO2 ce qui explique les piqûres plus fréquentes chez elles.
  • - taux élevé en cholestérol
  • - forte chaleur corporelle
  • - la transpiration car elle contient bactéries, acide lactique, urique, …
  • - la consommation de fromage, bière, médicaments anticholestérol ou contre les troubles cardiovasculaires.

 

La couleur des vêtements que l’on porte serait également en cause. En effet, les moustiques utilisent aussi bien les infrarouges que la vue pour nous piquer. Il a été montré que les couleurs noires et rouges attirent plus les moustiques que les couleurs claires.

 

 

Les solutions naturelles à adopter

  1. Anti-inflammatoire, l’huile essentielle de lavande aspic est un indispensable contre les moustiques. Mélanger de l’huile végétale avec 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande et massez sur la piqûre. Vous pouvez aussi appliquer cette solution naturelle en préventif, avant un apéro dehors ou une balade. A appliquer sur les poignets et les chevilles.

Vous pouvez remplacer l’huile essentielle de lavande aspic par de l’huile essentielle de géranium, d’eucalyptus citronné ou de clou de girofle.

 

Attention toutefois à ne pas trop vous exposer au soleil si vous appliquez des huiles essentielles sur votre peau. Le combo huile essentielle / soleil ne fait pas bon ménage car certaines huiles essentielles sont photo sensibilisantes. A appliquer donc plutôt en fin de soirée ou lorsque vous ne vous exposez pas.

 

  1. Le vinaigre des 4 voleurs, l’incontournable de Rue des Plantes calme les démangeaisons. L’acide acétique présent dans le vinaigre possède des vertus antiseptiques. Si vous avez du vinaigre de cidre chez vous, il peut tout aussi bien faire l’affaire.

 

  1. On ne le répétera jamais assez: le bicarbonate de soude est un ingrédient multi-usage. Dilué dans un peu d’eau afin d’obtenir une pâte. A appliquer avec une compresse sur la zone piquée.

 

  1. Plantain, la plante antihistaminique par excellence. On la retrouve un peu partout dans nos campagnes, sur les bords de chemin et les talus. Cueillez quelques feuilles de plantain, frottez-les entre vos mains afin de faire ressortir les substances qu’elles contiennent et appliquez sur la démangeaison.

 

  1. L’aloe vera apaise les démangeaisons et répare la peau. Sur une peau propre, appliquer le gel d’aloe vera en massant la zone concernée.
Laisser un commentaire
Envoyer


Votre avis compte beaucoup