Livraison offerte dès 60 € d’achat

Contactez-nous au +33 (0) 241 961 465

Comment soigner naturellement une allergie respiratoire

Comment soigner naturellement une allergie respiratoire ?


» » Comment soigner naturellement une allergie respiratoire ?

Si pour beaucoup le printemps rime avec soleil et longues promenades en extérieur, pour d’autres, c’est plutôt synonyme de calvaire ! En effet, de nombreuses personnes souffrent de rhinite allergique dès que les beaux jours reviennent. Cette charmante affection, bien que généralement sans danger, est de plus en plus fréquente et ses symptômes handicapants. Heureusement, en phytothérapie, des traitements naturels contre les allergies respiratoires existent ! Voici comment vous y retrouver.

 

Qu’est-ce que l’allergie respiratoire ?

 

Nez qui coule, gorge qui gratte, conjonctivite, éternuements… Ce cocktail de désagréments est bien connu par toutes les personnes qui souffrent d’allergie respiratoire, ou rhinite allergique. Celle-ci peut être causée par des allergènes internes (acariens, moisissures, poils d’animaux) ou externes, principalement les pollens (voir notre dossier sur les allergies). Au printemps, quand les pollens se retrouvent dans l’air, les personnes sensibles attrapent un « rhume des foins ». Cette gêne respiratoire n’a pourtant rien à voir avec le virus hivernal, car contrairement à lui, le pollen ne rend pas malade.

 

L’allergie respiratoire est une sur-réaction du système immunitaire qui s’emballe en présence d’un allergène, le pollen. Il s’agit d’un dérèglement de nos propres défenses qui produisent de l’histamine en excès, responsable des symptômes de l’allergie. Ce déséquilibre peut être aggravé par la pollution, une alimentation déséquilibrée, la vie urbaine… il semble donc difficile d’y échapper de nos jours sans avoir une bonne tisane et une boite de mouchoirs sous le coude. De manière générale, ces crises sont sans gravité, mais handicapantes au quotidien. Voici donc quelques astuces pour se soulager naturellement.

  

Les meilleures plantes anti-allergies

 

Les plantes antihistaminiques sont nombreuses dans la nature. Voici une sélection des meilleurs plantes anti allergie, à prendre isolément, ou en tisane par exemple :

 

1- Le plantain – Plantago lanceolata

Vous avez forcément déjà marché sur cette plante aussi commune qu’intéressante pour les allergies. Depuis des siècles, le plantain est utilisé comme cicatrisant du système respiratoire grâce à ses propriétés antiallergiques, anti-inflammatoires et bronchodilatatrices.

 

2- L’ortie piquante – Urtica dioica

Derrière les effrayants poils urticants de l’ortie, se cache une traditionnelle plante des rhinites allergiques. Fortifiante et riche en minéraux et oligo-éléments, elle soutient également le système immunitaire. Elle peut se consommer en poudre ou en tisane.

 

3-   Le cassis – Ribes nigrum

La gemmothérapie est intéressante en matière d’allergies respiratoires, car elle vise à rééquilibrer le terrain des individus. Elle est donc toute indiquée pour se débarrasser des problèmes chroniques ! Le macérât de bourgeons de cassis renforce la résistance de l’organisme face aux stress environnementaux, dont les allergènes.

 

4- La nigelle – Nigella sativa

Cette plante est une incontournable plantes médicinales en Inde, en médecine ayurvédique. Elle est connue pour stimuler le système immunitaire et soulager les crises d’allergie. On utilise son huile en application interne, en capsule par exemple, à prendre au moment des repas.

 

5- L’extrait de pépin de raisin - Vitis vinifera

La vigne a décidément des propriétés remarquables! Le fameux “paradoxe français” en est la meilleure preuve ; il s’agit du phénomène bien connu du corps médical qualifiant le taux relativement bas de problèmes cardiovasculaires de la population française eu égard à sa consommation de graisses saturées. Et l’explication est ? La consommation de vin rouge ! En ce qui concerne les allergies, des études montrent que l’extrait de pépin de raisin aurait un effet sur la disparition de la réaction immunitaire et inflammatoire.

 

Nos conseils naturels au quotidien

 

Si vous êtes confronté(e) à une crise d’allergie, prenez RDV chez un médecin afin d’identifier les sources allergènes au moyen de tests cutanés et sanguins. Connaître la nature de l’allergène vous permettra de pouvoir l’éviter au maximum, car malheureusement, seule son éviction totale vous garantira la fin des crises. Evidemment, quand il s’agit d’allergie au pollen, l’éviction totale semble une stratégie vouée à l’échec à moins de partir vivre sur la banquise…

Dons si vous n’avez pas l’âme de vous transformer en Esquimau, il existe des astuces efficaces pour soulager ces grosses crises d’allergie respiratoire :

  •  - Évitez de sortir les jours de pic de pollen en surveillant les alertes du RNSA (Réseau National de Surveillance Aerobiologique. Il existe même une application mobile qui vous alertera en temps réel des niveaux de pollen dans l’atmosphère.
  •  - Aérez votre domicile tôt le matin avant le lever du soleil, ou le soir après le coucher du soleil. A ces moments, les pollens sont moins concentrés dans l’air.
  •  - Si vous devez sortir, prévoyez un inhaleur stop allergie et méfiez vous de la météo ; si une pluie légère fait diminuer le taux de pollen dans l’air, une pluie violente d’orage fragementera les grains de pollen en particules allergènes encore plus fines.
  •  - N’hésitez pas à vous laver les cheveux le soir et à changer vos taies d’oreillers le plus souvent possible. Vous éviterez ainsi des crises nocturnes.
  •  - Enfin, si les crises sont trop fortes et trop fréquentes, il est possible de tenter une désensibilisation, renseignez-vous auprès de votre professionnel de santé.

 

Bibliographie :

European Medecines Agency ; Monographie du Plantain lancéolé ; https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/final-community-herbal-monograph-plantago-lanceolata-l-folium_en.pdf

National Library of Medecin ; Étude randomisée en double aveugle sur Urtica Dioica lyophilisée dans le traitement de la rhinite allergique ; https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2192379/

National Library of Medecin ; L'effet prophylactique possible de l'extrait de graine de Nigella Sativa chez les patients asthmatiques ; https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17868210/#:~:text=In%20the%20present%20study%2C%20the,on%20asthmatic%20disease%20was%20examined.&text=In%20addition%2C%20further%20improvement%20of,%3C%200.05%20for%20both%20cases

MarieClaire ; Pourquoi y a-t-il de plus en plus d’allergiques ? https://www.marieclaire.fr/,allergies-causes,848607.asp

 

Nous vous recommandons
Laisser un commentaire
Envoyer


Votre avis compte beaucoup