Livraison offerte dès 60 € d’achat

Prise de commande par téléphone : 02 41 96 14 65 | Conseils d'un naturopathe : 02 23 05 44 88

Cheveux en bonne santé alimentation

Des cheveux en pleine santé


» » Des cheveux en pleine santé

Envie de passer l’été avec une chevelure de rêve telle la petite sirène?  Alors suivez les conseils ci-dessous pour y parvenir, mais d’abord tentons de comprendre ce qu’est un cheveu, de quoi est-il composé, il sera alors plus facile de mettre en place un plan d'actions.

 

Qu’est-ce qu’un cheveu?

 

Le cheveu est composé principalement de kératine, une protéine fabriquée à partir de deux acides aminés soufrés: la méthionine et la cystine, avec l’aide de vitamines du groupe B et de zinc. Les cheveux sont considérés comme de la matière biologiquement morte car seules les cellules du cuir chevelu, à la base du crâne, se renouvellent. Nos cheveux sont donc le reflet de notre état de santé intérieur mais avec un temps de décalage puisqu’il faut attendre qu’ils poussent pour que cela puisse se voir. 

Lorsque nous nous rendons compte que nos cheveux sont ternes, fatigués, qu’ils manquent de vitalité, c’est que cela fait un moment que ça dure. A l’inverse, une fois bien nourris, il faut leur laisser le temps de pousser pour voir la différence.

 

Éléments indispensables à une bonne santé capillaire:

 

Pour une bonne santé capillaire, une bonne alimentation est indispensable. Nos cheveux sont le reflet de notre minéralisation. Pour des cheveux soyeux et en pleine forme, il est donc fortement conseillé de manger régulièrement: 

  • des oméga 3 (sardines, oléagineux, huile de lin, cameline…)
               
  • des protéines (animales ou végétales, mais bien équilibrées)
               
  • du fer et du zinc (fruits de mer, céréales complètes, noix et graines…)
               
  • des vitamines A, C et E que l’on retrouve dans les fruits et légumes principalement.

Nos pires ennemis

 

Tout ce qui nuit à notre corps d’une manière générale nuit à nos cheveux: une mauvaise alimentation, une mauvaise assimilation de cette même alimentation (d’où l’importance d’un bon système digestif), du stress, de l’anxiété, de la pollution ou encore un excès de soleil qui les dessèchent.

 

Les astuces en plus pour favoriser une crinière de feu

 

Espacer les shampooings d’au moins 1 ou 2 jours pour laisser le temps au sébum de nourrir vos cheveux et pour diminuer les irritations du cuir chevelu.

Pour favoriser la microcirculation, massez le cuir chevelu durant deux minutes, tout doucement avec le bout des doigts, pendant le shampoing ou sur cheveux secs pour favoriser la microcirculation du sang.

Pas de texture ou pas de volume? Ciblez les déficits nutritionnels en vitamine B, C, D, mais aussi en fer et en zinc.

Après une grossesse, pas de panique, on retrouve sa chevelure normale 1 an après la naissance de bébé.

 

La chute de cheveux:

Les raisons de la chute de cheveux sont diverses et variées. Chez les hommes, c’est bien souvent génétique et dû à la testostérone, une des principales hormones masculines. Elle va provoquer un affinement progressif et graduel des cheveux.

Avec l’âge aussi, la tige du cheveu devient plus fragile et casse plus facilement si on la brosse, si on fait des coiffures ou si on tire dessus. Pour les femmes, la période de la ménopause peut être marquante car la chute des œstrogènes laisse place à d’autres hormones dont la testostérone qui peut accentuer la chute de cheveux.

Mais alors quand faut-il s’inquiéter? A chaque changement de saison, au printemps et à l’automne particulièrement, il est courant de perdre ses cheveux. Le corps entre dans une nouvelle dynamique de renouvellement, et c’est donc normal de s’alléger. Toutefois quand on arrive à des poignées, quand ça bouche systématiquement la douche ou l’évier il peut être intéressant de consulter un professionnel de santé.

Comme nous l’avons évoqué, des situations stressantes peuvent altérer notre bonne santé capillaire, un choc émotionnel peut donc causer une perte de cheveux importante, mais dans ce cas également, nous vous conseillons de consulter un professionnel de santé.

 

Vos cheveux ont-ils besoin d’un coup de pouce?

 

Vous mangez bien, vous n’êtes pas trop stressé(e) mais pour autant vous aimeriez que vos cheveux brillent plus, soient plus soyeux, plus volumineux? Alors peut-être ont-ils simplement besoin d’un booster. Voici les plantes à utiliser en complément d’une alimentation et d’une hygiène de vie équilibrée. Comme nous l’avons dit, il faudra aussi être patient. Il faut compter 3 mois au moins pour observer les effets. 

  • - La levure de bière contient un grand nombre de vitamines du groupe B et des protéines. Elle est traditionnellement utilisée pour stimuler la pousse des cheveux et leur apporter de la tenue. A consommer en poudre dans l’alimentation ou en gélules
  • - La prêle et l’ortie sont deux plantes reminéralisantes et pour l’ortie riche en protéines ce qui va expliquer son action bénéfique sur les cheveux.
  • Dans le complément “cheveux et ongles” nous avons condensé toutes les vitamines et minéraux nécessaires à des cheveux soyeux.

Des oméga 3, 6 et vitamine E sous forme de compléments, lorsque l’alimentation est juste en ces nutriments (peu de bons gras).

 

Sources:

La Nutrition; Cheveux: les 7 signes qui doivent vous alarmer; https://www.lanutrition.fr/bien-etre/beaute/les-cheveux/cheveux-les-7-signes-qui-doivent-vous-alarmer

 

Article publié par Pauline LE DREFF

Naturopathe

Linkedin Pauline LE DREFF

 



Votre avis compte beaucoup