Livraison offerte dès 60 € d’achat

Commande par téléphone : 02 41 96 14 65 | Conseils d'un naturopathe : 02 23 05 44 88

Que faire en cas d’otite en pleine nuit ?

Que faire en cas d’otite en pleine nuit ?


» » Que faire en cas d’otite en pleine nuit ?

Les infections virales et bactériennes font le cauchemar de tous parents. Pas facile de rester serein lorsque notre tout petit est mal à l’aise ou qu’il se sent mal. Et le pire est lorsque cela se déroule en pleine nuit, sans pouvoir demander l’assistance d’un médecin. Loin des processus simples du rhume et de la toux, l’otite est aussi l’une des infections qui peut toucher nos enfants. Mais que faire en cas d’otite en pleine nuit ? Pour y répondre, nous allons voir tout ce qu’il y a à savoir sur l’otite.

 

Qu’est-ce qu’une otite ?

 

L’otite est une infection de l’oreille, plus précisément du conduit auditif. Elle atteint souvent les enfants, mais il n’est pas exclu qu’elle touche également les adultes dans certains cas. L’otite est principalement d’origine infectieuse, mais peut aussi avoir une origine virale.

Elle est souvent due à la présence bouchons de cérumen, d’un furoncle, un choc violent ou alors, elle se contracte pendant un gros rhume très infecté ou après une baignade.

Elle se soigne souvent en 5 voire 10 jours. Au-delà de ça, il est conseillé de consulter de nouveau au plus vite car elle pourrait se transformer en méningite et s’étendre vers d’autres zones.

 

Comment reconnaître une otite ?

 

L’otite se présente sous forme de douleur au creux de l’oreille. C’est le symptôme principal. Il est très souvent accompagné d’une fièvre et de maux de tête. Des bourdonnements, une diminution de l’ouïe ou une sensation de bouchon dans l’oreille ou aussi le nez bouché viennent renforcer ces symptômes.

Chez les tous petits, on peut vite reconnaître une otite au fait qu’il se gratte toujours l’oreille. Il a alors de la fièvre et est très mal à l’aise. Dans certains cas il arrive même que vous remarquiez un liquide purulent qui sort de son oreille. Bébé pourrait même vomir ou avoir une diarrhée.

On distingue 2 types d’otites :

L’otite externe, qui est extrêmement douloureuse. Lors de celle-ci, les conduits auditifs sont infectés. Un traitement aux antibiotiques est nécessaire, ainsi que des antalgiques.

Puis on a l’otite séreuse, qui ne présente aucune douleur, mais qui peut entraîner une perte d’audition temporaire. Cette dernière guérit généralement toute seule mais peut s’étendre sur 2 à 3 mois.

 

Que faire en cas d’otite en pleine nuit ?

 

Malheureusement, cette infection se manifeste souvent la nuit. On pourrait avoir tendance à paniquer face à cette douleur ou aux pleurs incessants de nos petits bouts. Voici quelques moyens naturels pour les calmer en pleine nuit :

Vous pouvez prendre ou administrer un antalgique comme le paracétamol afin de réduire la douleur.

Veillez à une bonne hydratation afin de faire baisser la fièvre si elle est présente. S’il n’y a pas de fièvre, l’eau va permettre de l’éviter.

La tête légèrement élevée est très conseillée afin de réduire la douleur et d’éviter le contact direct de l’oreille. La position semi-allongée est la plus adaptée.

Vous pouvez également avoir recours à la chaleur comme un linge chauffé par exemple à placer sur l’oreille.

Eviter surtout de toucher l’oreille et son intérieur au risque d’aggraver la situation.

Vous pouvez également procéder à un léger massage derrière l’oreille qui réduira la douleur.

Laisser un commentaire
Envoyer


Votre avis compte beaucoup