Livraison offerte dès 60 € d’achat

Prise de commande par téléphone : 02 41 96 14 65 | Conseils d'un naturopathe : 02 23 05 44 88

Tout savoir sur les allergies alimentaires

Tout savoir sur les allergies alimentaires


» » Tout savoir sur les allergies alimentaires

Vous pensez être allergique mais vous ne savez pas si un aliment en est la cause ? On vous explique comment reconnaître une allergie d’origine alimentaire et les moyens pour la prévenir.

 

L’allergie alimentaire, un phénomène de plus en plus répandu !

 

Les personnes allergiques ne cessent d’augmenter. Depuis 5 ans, 5 fois plus de français sont allergiques à un aliment. En cause, des allergènes cachés dans des listes d’ingrédients de plus en plus longues, des produits venus de l’autre bout du monde comme le sésame et des cultures intensives qui changent la composition de nos aliments de base.

 

 

Qu’est-ce que l’allergie alimentaire ?

 

L’allergie alimentaire est une réaction de notre système immunitaire face à un aliment dit allergène. Une fois ingéré, inhalé via les vapeurs de cuisson ou mis en contact avec la peau, les protéines de l’aliment perçues anormalement comme allergène entraînent une perméabilité de la barrière intestinale. Où en temps normal, seules les petites molécules passent la barrière intestinale, ici les grosses molécules (telles que les protéines) passent intactes la barrière et rejoignent la circulation sanguine. Elles sont alors à l’origine de différents symptômes:

 

  •  - réactions rapides :

    • - urticaire/angio-oedème
    • - syndrome oral: gonflement des lèvres, de la langue
    • - rhinite/asthme
    • - anaphylaxie*
    • - anaphylaxie induite par l’effort

 

  •  - réactions chroniques :

    • - dermatite atopique
    • - oesophagite

 

* L’anaphylaxie est une réaction allergique généralisée qui se manifeste par des symptômes touchant différents organes : peau, système digestif, gorge, bouche, cœur, poumons.

 

L’apparition des symptômes après l’exposition à l’allergène est assez variable: de quelques secondes à 2 ou 3 heures en général.

L’allergie peut aller jusqu’au blocage de la respiration et provoquer le coma et choc anaphylactique. Alors on ne minimise pas les réactions que l’on peut avoir face à un aliment et on consulte un professionnel de santé ou les urgences.

 

L’allergie alimentaire est assez complexe car elle est influencée par la qualité de notre environnement (qui est de plus en plus pollué), par notre patrimoine génétique, notre microbiote et notre âge.

En effet, les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans sont plus sujets aux allergies alimentaires, allergies qui tendent à disparaître avec l’âge.

 

La réaction allergique peut être plus ou moins importante selon le mode de cuisson de l’aliment. Les états de stress et d’anxiété peuvent également augmenter la réaction allergique tout comme l’activité physique. Ainsi un même aliment peut être bien toléré cuit mais être allergisant cru ou s’il est consommé juste avant un effort physique.

 


MEMO

 

A noter, que l’on parle ici d’allergie alimentaire et non d’intolérance alimentaire, du type intolérance au lactose ou au gluten. L’intolérance alimentaire n’est pas liée à

 

une réaction anormale de notre système immunitaire. C’est une difficulté de notre système digestif à assimiler un aliment. Sachez que les symptômes de l’allergie

 

sont plus graves que ceux de l’intolérance alimentaire qui se manifestent généralement par des gênes au niveau digestif.


 

 

Les aliments responsables de l’allergie alimentaire

 

Si vous pensez en souffrir, voici les principaux allergènes mis en cause:

Chez les enfants, les principaux allergènes sont le blanc d’œuf, lait de vache, arachides, soja, blé, poissons.

Chez les adultes, les allergènes diffèrent: blanc d’œuf, sésame, mollusques, crustacés, arachides, apiacées (persil, aneth, cumin, carvi, coriandre, cerfeuil), légumineuses.

 

Allergie alimentaire : que faire ?

 

Que faire si vous êtes ou pensez être allergique à un aliment ?

  •  - faire un test cutané chez un allergologue pour déterminer les aliments responsables de vos symptômes
  •  - faire un régime d’éviction en accord avec un praticien de santé qui vous guidera pour éviter toute carence alimentaire. A noter, qu’un régime d’éviction ne veut pas dire retirer totalement l’aliment en question mais plutôt le limiter.
  •  - Lire attentivement les étiquettes au dos des produits: les allergènes ou leurs possibles traces sont mis en gras sur les emballages afin que vous puissiez les repérer plus facilement.
  •  - Éviter les aliments industriels: en plus d’être mauvais pour la santé, vous diminuez les risques d’exposition à un allergène et les sucres ajoutés, pro-inflammatoires pour l’organisme. Privilégiez donc les aliments les plus bruts possibles qui sont plus riches en fibres, vitamines et minéraux et favorisent une bonne flore bactérienne.
  •  - Réintroduire progressivement et en petites doses croissantes l’aliment concerné une fois que votre régime d’éviction est terminé.

 

 

Les solutions naturelles pour calmer les allergies alimentaires

 

L-Glutamine

Cet acide aminé essentiel permet d’aider face à la perméabilité intestinale, phénomène qui apparaît face à un allergène alimentaire. Retrouvez la L-glutamine sous forme de gélules à prendre en cure, renouvelable si nécessaire.

OrtieUirtca dioica

L’infusion à base de feuilles d’ortie est parfaite en prévention des symptômes de l’allergie. L’ortie grâce à sa capacité à inhiber les récepteurs des molécules inflammatoires, contribue à freiner une réaction allergique. Alcalinisante, l’ortie apporte un effet protecteur face à l’acidose qui peut augmenter les risques d’inflammation.

 

Rooïbos

Il contient de la quercétine qui bloquerait l’histamine et diminuerait donc la réaction inflammatoire.

 

CassisRibes nigrum

Le bourgeon de cassis est idéal pour les allergies car il stimule le système immunitaire et prévient l’inflammation. Il peut être utilisé comme désensibilisant en cure de 3 mois.

 

Plantain Plantago lanceolata

Le plantain de par sa composition en flavonoïdes est anti inflammatoire. Il est idéal pour les irritations des voies respiratoires. A retrouver dans notre sirop pectoral à base de plantain à prendre 3 fois par jour.

 

 

Bibliographie:

La nutrition - Que faire quand on est allergique ou intolérant à un aliment ?: https://www.lanutrition.fr/que-faire-quand-on-est-allergique-ou-intolerant-a-un-aliment

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Allergene-alimentaire

Roschek B Jr, Fink RC, McMichael M, Alberte RS., 2009 : «  Nettle extract (Urtica dioica) affects key receptors and enzymes associated with allergic rhinitis », Phytother Res. 2009 Jul;23(7):920-6. doi: 10.1002/ptr.2763.

Sciences et avenir - Allergie alimentaire: définition, symptômes, traitements: https://www.sciencesetavenir.fr/sante-maladie/allergie-alimentaire-definition-symptomes-traitements_104571

effe de produit marketing



Votre avis compte beaucoup