Pour vous procurer notre Ginseng Rouge et profiter de ses nombreux bienfaits, vous pouvez consulter notre fiche produit : Ginseng Rouge de Corée

Qu'elle est l'origine du ginseng rouge ?

Le ginseng rouge, également appelé ginseng de Corée ou ginseng asiatique, est une plante médicinale originaire d'Asie de l'Est. Le ginseng rouge pousse naturellement dans certaines régions montagneuses de Corée du Sud, de Chine du Nord-Est et d'Extrême-Orient russe. Il a été utilisé dans la médecine traditionnelle asiatique depuis des milliers d'années.

Les premières traces écrites sur l'usage médicinal du ginseng remontent à la dynastie Han en Chine, il y a environ 2 000 ans. À cette époque, le ginseng était déjà très prisé pour ses vertus toniques et énergisantes.

En Corée, l'utilisation du ginseng est attestée depuis la période des Trois Royaumes (57 av. J.-C. - 668 ap. J.-C.). Le ginseng faisait alors partie intégrante de la pharmacopée traditionnelle coréenne. Le nom "ginseng" dérive du chinois "rén shēn", qui signifie "plante en forme d'homme" en référence à la morphologie de ses racines qui évoquent vaguement un corps humain.

Au 18ème siècle, le ginseng devient très populaire en Occident et son commerce avec l'Asie commence à se développer. Aujourd'hui, la Corée du Sud et la Chine sont les principaux producteurs mondiaux de ginseng.

Quelles sont les bienfaits du ginseng rouge ?

Le ginseng rouge est réputé pour ses nombreuses vertus médicinales. Voici quelques-uns des bienfaits potentiels du ginseng rouge :

  • Effet tonique et stimulant : le ginseng agit comme un revitalisant général du corps et de l'esprit. Il combat la fatigue physique et intellectuelle.
  • Stimulation des défenses immunitaires : des études ont démontré que le ginseng pouvait stimuler le système immunitaire et accroître la résistance de l'organisme face aux agressions extérieures.
  • Amélioration des performances physiques et cognitives : prise régulièrement, cette plante aide à améliorer la concentration, la mémoire et les capacités physiques.
  • Action anti-stress : le ginseng atténue les effets néfastes du stress oxydatif et de la fatigue sur l'organisme.
  • Régulation de la glycémie : des travaux de recherche ont montré un effet bénéfique du ginseng rouge sur la régulation de la glycémie chez des personnes atteintes de diabète.
  • Effets bénéfiques sur la sexualité : le ginseng agit comme un stimulant sexuel naturel en augmentant la libido et les performances sexuelles chez l'homme et la femme.

Toutefois, la plupart de ces effets doivent encore être confirmés par des études complémentaires. Et comme pour beaucoup de plantes, une utilisation excessive peut conduire à des effets secondaires.

Quelle variété de ginseng rouge faut-il privilégier ?

Il existe plusieurs variétés de ginseng rouge, mais le plus réputé et celui aux vertus médicinales les plus intéressantes est le ginseng rouge de Corée (Panax ginseng). C'est la variété de ginseng rouge la plus anciennement et largement utilisée en médecine traditionnelle asiatique. Ses bienfaits sont donc les mieux documentés.

Le ginseng de Corée pousse dans des conditions climatiques idéales qui en maximisent les principes actifs. Les racines sont récoltées au bout de 4 à 6 ans, à maturité optimale. La Corée applique les normes de culture et de fabrication les plus strictes concernant le ginseng rouge. Des certifications officielles garantissent la traçabilité et la qualité du produit.

Le ginseng rouge coréen contient un taux élevé de ginsenosides, les substances responsables de ses vertus tonifiantes et stimulantes pour l'organisme. Cette variété coréenne bénéficie également d'une teneur en polysaccharides plus importante que le ginseng chinois par exemple.

Même s'il est un peu plus onéreux, le ginseng rouge de Corée garantit donc un maximum de principes actifs et une qualité optimale. Pour profiter pleinement de ses bienfaits, c'est le ginseng rouge qu'il est recommandé de choisir.

Comment consommer du ginseng rouge

Sous forme de thé ou décoction : faites infuser des tranches de racines séchées dans de l'eau bouillante pendant au moins 15-20 minutes. Vous pouvez sucrer légèrement si désirer. C'est la méthode traditionnelle la plus répandue.

En poudre : vous pouvez acheter des racines de ginseng rouge réduites en poudre. Ajoutez-en 1⁄2 à 1 cuillère à café dans des boissons chaudes, des jus, des smoothies, des soupes ou des plats.

En extrait liquide : quelques gouttes d'extraits de ginseng rouge dans un verre d'eau ou de jus, c'est pratique et concentré. À prendre dilué, pas pur.

En gélules ou comprimés : optez pour des produits standardisés en ginsenosides, les substances actives. Respectez les doses recommandées.

Dans votre alimentation : vous pouvez intégrer de fines lamelles de racines de ginseng rouge infusées dans des soupes, bouillons et certains plats.

Quelques conseils :

- Commencez par de faibles doses et augmentez progressivement pour évaluer votre tolérance.

- Prenez le ginseng rouge de façon ponctuelle, en cure de 2-3 semaines, avec des pauses.

- Évitez les excès et les associations hasardeuses avec d'autres stimulants.

- Buvez beaucoup d'eau pour accompagner son action.

Quand doit-on consommer du ginseng ?

Voici quelques recommandations générales sur le moment optimal pour consommer du ginseng :

Le matin, avant le petit-déjeuner : c'est le moment de la journée où les bienfaits stimulants et tonifiants du ginseng seront le plus utiles pour bien commencer la journée.

Avant une activité physique ou intellectuelle intense : le ginseng aidera à améliorer les performances physiques et mentales, à mieux résister à la fatigue.

Pendant des périodes de surmenage ou de convalescence : pour combattre la fatigue, remonter le moral et accélérer la guérison.

En cure de quelques semaines, 2 à 3 fois par an : pour profiter des vertus fortifiantes et revitalisantes du ginseng sur la durée plutôt qu'en prise ponctuelle.

 De préférence le matin ou à midi, car il peut perturber le sommeil s'il est pris trop tard dans la journée.

 Le ginseng est déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes. Certains effets secondaires peuvent survenir en cas de surdosage.

Il est aussi préférable de faire des cures de 2-3 semaines maximum, avec une semaine de pause entre chaque cure.

En respectant ces quelques règles de base, le ginseng vous aidera à améliorer votre énergie et vos capacités physiques et mentales au quotidien !

Y'a-t-il des contre-indications ou des effets secondaires à consommer du ginseng rouge ?

Comme pour beaucoup de plantes aux vertus médicinales, la consommation de ginseng rouge peut entraîner quelques effets secondaires ou être contre-indiquée chez certaines personnes. Voici les principaux éléments à connaître :

  • Le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, il pourrait affecter le développement du fœtus.
  • Les personnes souffrant de troubles de l'humeur (dépression, anxiété) doivent éviter le ginseng qui peut aggraver ces symptômes.
  • Chez les personnes hypotendues, le ginseng risque de faire encore baisser la tension artérielle.
  • Des effets secondaires bénins mais désagréables peuvent survenir : maux de tête, troubles digestifs légers, irritabilité, troubles du sommeil.
  • Une consommation excessive et prolongée de ginseng peut conduire à des cas plus sérieux d'insomnies, de nervosité, de nausées voire de diarrhées importantes.
  • Enfin, le ginseng peut fausser les résultats de certains tests sanguins comme les taux de glucose ou d'hormones thyroïdiennes.

Il est donc recommandé de respecter les doses quotidiennes recommandées, de ne pas dépasser 3 semaines de cure consécutives, et de demander l'avis de son médecin en cas de doute. Une consommation adaptée et raisonnable est généralement sans danger.

Faut-il prendre du ginseng rouge ou blanc ?

Le ginseng rouge (Panax ginseng) est la forme la plus courante de ginseng. Il est cultivé en Asie, principalement en Chine et en Corée. Les racines du ginseng rouge, qui constituent la partie utilisée, prennent une couleur rougeâtre en vieillissant.

Le ginseng blanc (Panax ginseng) est simplement du ginseng rouge qui a été traité par une méthode de production particulière. Après 4 à 6 ans de culture, les racines de ginseng rouge sont récoltées puis soumises à un processus de séchage à la vapeur qui leur donne une couleur blanchâtre.

En termes de composition, le ginseng rouge et le ginseng blanc sont très similaires. Ils contiennent les mêmes ginsenosides actifs. La principale différence est la concentration en ginsenosides, généralement plus élevée dans le ginseng rouge.

Le ginseng rouge est réputé être plus yang, avoir des propriétés réchauffantes et stimulantes. Le ginseng blanc est considéré comme plus yin, avec des vertus calmantes et rafraîchissantes. Mais cette distinction est souvent exagérée en pratique.

Le ginseng rouge coûte généralement plus cher que le ginseng blanc. Ce dernier est plus rare car sa production demande plus de temps et d'efforts.

 

En résumé, la couleur est la principale distinction entre ces deux types de ginseng aux propriétés proches. Le choix entre l'un ou l'autre dépend souvent des effets recherchés et du budget.

Articles Similaires

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.